Je fais du logis·Je me bichonne

Astuces écolo pour petit budget !!! // Prendre soin de sa beautéééé…

IMG_4190Suite de ma petite série d’articles sur mes astuces de radine écolo pour petit budget qui pourraient être utiles à certain(e)s. Ces conseils se veulent simples, durables, économes et minimalistes au maximum !!! Le meilleur conseil serait toutefois de (beaucoup) moins et mieux consommer !!! Je mets des liens de produits que j’utilise régulièrement et ne peux que recommander !!!

  • Pour le corps : se laver avec un gant de mémé et du savon de Marseille acheté en grande quantité, gommer sa peau avec du bicarbonate ou une éponge de loofah compostable, la nourrir avec de l’huile d’olive (l’odeur s’en va trèèès rapidement).
  • Pour l’hygiène intime : bannir tous les nettoyants bourrés de saloperies qui coûtent un bras et perturbent notre flore vaginale (vive les mycoses) pour se laver exclusivement à l’eau !!! Ce conseil de gynéco m’a juste changé la vie !!!
  • Pour les cheveux : espacer les shampoings au maximum en alternant les lavages (au shampoing solide ou au rhassoul) et les shampoings secs (répartir un peu de farine sur les racines, laisser poser et brosser), les rincer avec un peu de vinaigre de cidre mélangé à de l’eau, utiliser du henné neutre comme soin, investir dans une bonne paire de ciseaux ou une tondeuse pour se les couper soi même (simplissime pour les pointes quand ils sont longs et à force de pratique).
  • Pour les dents : le dentifrice solide dure des mois et des mois.
  • Pour le visage : se démaquiller à l’huile d’olive (ultra efficace), rincer son visage avec un gant de mémé, pshiter son eau florale directement sur la peau, faire son gommage avec un gant de loofah spécial visage, se bidouiller des lingettes/disques lavables (découper des ronds/carrés dans un vieux plaid en polaire et… c’est tout !!! ces lingettes sèchent très vite donc on peut les laver à la main avec un peu de savon après utilisation et les réutiliser dés le lendemain 😉 ).
  • Pour s’épiler : apprendre à enfin cohabiter avec nos poils (une question à creuser sérieusement) ou à défaut utiliser un épilateur électrique (je traine le mien depuis plus de 10ans) en oubliant surtout pas de se « talquer les aisselles » avant !!! Appliquer du macéra de calendula ou du gel d’Aloé Vera pour apaiser.
  • Pour les oreilles : utiliser un oriculi ou, plus simple, se laver les oreilles sous la douche avec du savon et nos doigts !!!
  • Pour ses règles : la cup reste la solution la plus hygiénique, économique et écologique !!! A tester sur plusieurs mois pour être à l’aise avec la « mise en place ». Il en existe plusieurs modèles donc ne pas hésiter à en tester plusieurs afin de trouver la bonne (cela restera toujours plus économique). Si cette solution ne convient pas, il y a l’alternative des serviettes hygiéniques lavables.

J’ai certainement oublier beaucoup de choses et n’ai évidemment pas tout testé (la brosse à dents compostable ou dont on ne change que la tête, se laver juste à l’eau avec une brosse, j’en passe) donc n’hésitez pas à compléter l’article avec vos propres astuces dans les commentaires !!! Vive le partage !!! 😉

Je fais du logis

Astuces écolos pour petit budget !!! // Prendre soin de son terrier…

IMG_4190.JPGPetit série d’articles qui me trottait dans la tête depuis un moment. Je suis une grande fana des dicos de trucs et astuces, des bouquins de remèdes de grand-mère… bref des livres bourrés de conseils pour gérer intelligemment son quotidien !!!

Je livre ici quelques astuces de radine écolo pour petit budget qui pourraient être utiles à certain(e)s (je pense notamment à une personne, qui se reconnaîtra, et qui vient d’avoir son 1er appart 🙂 ). Je partage également des liens avec des produits et bons plans que j’utilise depuis longtemps et que je ne peux que recommander 😉 !!!

  • Faire sa vaisselle : utiliser une éponge lavable ou (encore mieux) un tawashi fait avec un vieux tee shirt, on remplace le produit vaisselle par un bloc de savon de Marseille (si si ça marche très bien !!!) acheté en grande quantité (plus économique et cela permet au savon de sécher dans le placard et d’être efficace plus longtemps).
  • Faire son ménage : j’ai nommé le trio de choc bicarbonate/ vinaigre blanc / savon noir qui permet de vraiment tout nettoyer chez soi à peu de frais.
  • Gérer son linge : lessive maison tellement moins chère et si simple !!! recette ici !!! Bien étendre son linge (les vêtements qui se froissent sur cintre) avant de le ranger bien plié dans l’armoire pour s’éviter la corvée de repassage :). Utiliser des pinces à linge en bois compostables et beaucoup plus durables que celles en plastique.
  • Alimentation : le vrac est moins cher (on range riz et pâtes dans des bocaux de récup’ pour se créer une jolie bocauthèque !!!), cuisiner soi-même (à la vapeur /ex), acheter local des produits de saison en circuit court (amap, producteur…). Pour donner un ex, 1 semaine de légumes pour 3 chez mon maraicher bio = 30 euros grand grand max !!!
  • Linge de maison, vaisselle, ustensiles, meubles : vive la récup dans la famille et l’occasion (Emmaüs, le bon coin, etc). Privilégier les choses simples et durables dans des matériaux nobles (verre, bois, inox).
  • L’eau et l’électricité : loin de moi l’envie de choquer les accrocs de l’hygiène mais ne pas tirer systématiquement la chasse d’eau permet de faire de grosses économies !!! Penser à réutiliser l’eau du bain de bébé pour les toilettes. Petite astuce côté électricité, appeler edf pour en savoir plus sur votre contrat (énergies renouvelables ou pas, les prix) et savoir si vous avez des heures creuses.

Petite précision, acheter en gros (le savon de Marseille /ex) peut sembler cher au début mais on s’y retrouve vraiment sur le long terme !!! Quand on parle de récup’ ou d’occas, ne pas viser au moins cher mais plutôt le meilleur rapport qualité/prix en bon état (pour pouvoir revendre facilement si besoin). Bref, avoir peu de choses mais des trucs choisis avec soin, utiles, économes et écolos  !!!

Je cogite·Je pouponne

Les couches lavables : c’est pas féministe ?!!!

couche

Cet article fait suite à ma lecture du dernier numéro de « Causette » magasine féministe (dont je ne peux que recommander la lecture !!!) qui propose un dossier sur les bébéééés et plus précisément sur la pollution cachée (au sens large) de nos petits chérubins. Le dossier aborde notamment la question des couches… Le magasine s’emploie à expliquer le gaspillage énooorme en ressources, la pollution et la gestion des déchets que représentent les couches jetables. Donc, on est d’accord, couches jetables = pas écolo, pas bon pour bébé… Donc, vu que je suis une bonne maman écolo je vais acheter et utiliser des couches lavables. Mais voilà-t-il pas qu’une amie me dit : « Mais non Loraillou !!! Les couches lavables c’est pas féministe… même Elizabeth Badinter le dit !!! Car c’est qui qui va les laver tes couches ?!!! »… ce à quoi je réponds… « La machine à laver ?!!! ». Blague mise à part, il y en a marre de faire culpabiliser les mamans qui n’ont alors jamais l’impression de bien faire !!! Comme avec l’allaitement, que chaque femme fasse bien ce qu’elle veut tant que cela lui convient et que son choix est libre !!! Couches lavables ou jetables, made in France ou pas, écolo ou pas… qu’on nous foute la paix !!! Merci !!! 😉

Je fais du logis

Les yaourts miam miam !!!

IMG_4066.JPGAlors attention… c’est du lourd !!! Roulement de tambours pour la recette des yaourts maison plus simple tu fais pas !!!

J’évite de consommer du lait de vache pour plusieurs raisons mais me passe difficilement de fromage et yaourt. Dans une volonté de réduire mes déchets, faire mes yaourts bio maison est vraiiiment une solution simple, rapide et pas chère. Car, mis à part l’achat de la yaourtière fournie avec des pots en verre, on économise des sous sous en peu de temps !!!

Ingrédients :

  • 1 yaourt (d’une ancienne fournée) à température ambiante
  • 1 l de lait entier à température ambiante

On mélange au fouet le yaourt avec un peu de lait pour le délayer puis on verse le tout. On remue bien comme il faut. On remplit les pots avec la préparation et hop dans la yaourtière (que je programme pour 14h à peu près).

Pour agrémenter la recette, on peut rajouter au fond des pots une càc de confiture, de chocolat à tartiner, de miel… selon les envies 🙂

Petite astuce, faire ses yaourts en fin d’aprem pour qu’ils se fassent la nuit. Comme ça, le matin ils sont prêts et ont eu le temps de refroidir. On a plus qu’à les mettre au frigo !

Au fur et à mesure des fournées, si les yaourts commencent à « piquer » un peu, il faut renouveler le ferment… et c’est tout… oui Madame !!! Pour éviter d’acheter des yaourts, on peut acheter celui-ci directement en magasin bio. Il en existe différentes sortes selon la texture souhaitée. Le top reste celui conditionné en verre et dont tout l’emballage est recyclable 😉

Je bidouille·Je fais du logis

Nettoyant tout usage avec « tu sais quoi qui a dedans !!! »

IMG_4057[1].JPGY en a marre des produits ménagers qui nous empoisonnent et qui nous coûtent une blinde !!! Je ne vais pas revenir sur tous les composants ultra toxiques, polluants… j’en passe… contenus dans ces produits qui promettent des monts et merveilles de propreté immaculée… Tout cela est désormais reconnu, ceux qui n’y voient pas de problème, libre à eux !!! Pour ma part, j’ai banni toutes ces merdouilles chimiques de chez moi et voue désormais un culte sans borne à la trinité savon noir / bicarbonate / vinaigre blanc. J’utilise notamment un mélange au vinaigre blanc/ eau / HE de citron pour nettoyer ma cuisine, ma salle de bain, mes toilettes… bref ma maisonnée sent bon le propre sans parfum de synthèse !!!

J’ai toutefois voulu trouver une alternative à l’huile essentielle dont j’évite l’utilisation (ayant désormais un petit bébéééé à la maison que j’allaite). J’ai donc agrémenté cette petite tambouille ménagère ultra simple avec des écorces de clémentines et… c’est juste génial !!! J’avais déjà vu cette astuce bien connue sur le net mais n’avais jamais pris le temps de tester. Ça sent super bon et ça donne une jolie couleur au nettoyant !!!

Pour cela, il suffit de mettre des écorces de clémentines, d’oranges ou de citrons dans un bocal rempli d’1/3 de vinaigre blanc pour 2/3 d’eau. On laisse macérer le tout 1 bon mois. On transvase dans un contentant « pschitt pschitt » et le tour est joué !!! J’ai gardé mes écorces pour une seconde fournée je verrai si ça marche…

Je bouquine·Je cogite

« Les Zenfants (presque) zéro déchet » de Jérémie Pichon et Bénédicte Moret

couv31751944« L’objectif de ce livre très illustré : devenir un « héros du zéro » (déchet) et sauver la planète. Ze mission : rejoindre l’équipe Zéro Déchet composée de Compostman, Zéroman, Greengirl, la Fée Letoi ou encore Slipman ! Ces héros du Zéro ont concocté un plan d’action génial pour soigner la planète. Par exemple : fabriquer sa propre pâte à modeler, créer des sacs en tissu personnalisés, organiser un anniv sans déchet ou un pique-nique sans plastique. Toutes les activités des enfants sont ainsi abordées en 3 temps : une « Bédé » pour rigoler, un « Docu » pour comprendre et une « Action » pour changer leur monde et toute la planète en même temps ! Telle est la recette pour faire de nos bambins des héros du quotidien, les citoyens de demain. »

Gros coup de cœur pour ce livre !!! J’avais déjà lu, pour ne pas dire dévoré, « Famille (presque) zéro déchet » des mêmes auteurs. Ce nouveau guide s’adresse (comme l’indique le titre n’est ce pas?!) aux Zenfants ! Et cette nouvelle affaire est rondement menée !!! Car, vulgariser le propos écolo par le prisme du zéro déchet à destination des enfants est loin d’être simple… oh que non. Et, les auteurs y parviennent parfaitement !!! Le bouquin propose plusieurs thématiques autour du zéro déchet : le goûter, les jouets, les vêtements… avec des infos simples et accessibles, de la bd, des recettes et tutos… le tout servi par des personnages sympas et hauts en couleurs !!! Mais le vrai plus de ce livre, c’est qu’il propose aux Zenfants de devenir des héros du Zéro, les invite à devenir acteur dans la lutte contre les déchets et… quoi de mieux pour les intéresser ? Bref, un guide pour petits Zet grands !!!

Ps : je recommande à tous les grands gourmands, dont je fais partie, la lecture du chapitre sur… le chocolat…

Je bidouille·Je fais du logis

Je fais de la lessive avec « tu sais quoi qui a dedans !!! »

sans-titreAu début de mon combat (pour ne pas dire ma guerre sanglante et acharnée) contre toutes les merdouilles chimiques présentes dans mon doux foyer, je me suis vite penchée sur la question de la lessive. Je ne porte jamais de vêtements neufs sans les avoir lavés pour éliminer le max de pesticides (et ouiii ceux utilisés pour faire pousser le coton banane !!! … sans compter les autres joyeusetés bien chimiques mais que dire… les fringues en coton bio coûtent un bras et quatre jambes). Donc, quitte à les laver autant le faire sans polluer encore plus la flotte et ne pas me retrouver avec des tas de parfums de synthèse à même ma peau de velours (héééé on se calme !!!). Bref, voici LA recette approuvée par moi même et consorts !!!

Ingrédients pour 1 litre de lessive :

  • 2 poignées de copeaux de savon de Marseille (attention à la composition)
  • 30 g de cristaux de soude (ne pas manipuler avec les mains !!!)
  • 2 càs de vinaigre blanc
  • 1 càs de bicarbonate

Diluer tous les ingrédients dans 1 litre d’eau chaude. Laisser poser toute une nuit (le mélange va durcir). Ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles (j’utilise celle d’arbre à thé qui convient pour les bébéééés). Mixer avec un plongeur et mettre la lessive dans un contenant vide.

Utiliser 1 à 2 verres par machine. Mettre la lessive directement dans le tambour.

Ajouter de temps en temps 1 verre de vinaigre blanc pour adoucir l’eau de rinçage et décrasser la machine à laver. Ajouter une càs de percarbonate pour le linge blanc (résultat sur la durée tip top !!!).

La lessive peut se solidifier dans le temps. Pour régler le problème, il suffit de secouer vivement le bidon !!!

Je bouquine·Je cogite

Des livres (et un journal) avec de bonnes résolutions dedans !!

Des livres (et un journal) qui donnent à réfléchir et peuvent aider à se lancer dans un changement de vie parfois ô combien nécessaire !!! Bref, des idées de bonnes résolutions pour la nouvelle année qui s’annonce !!!

titre

La décroissance // Un journal d’écologie politique (sans pub) auquel je suis abonnée depuis plus de dix ans désormais. Il reste MA référence en terme de réflexion sur l’écologie et ma façon de concevoir ma vie de façon générale. Seul regret, le contenu ne me paraît pas toujours accessible au plus grand nombre (on y apprend beauuuuucoup de vocabulaire). C’est un journal intelligent et bien fait qui, si on en comprend le message philosophique, donne la patate puissance 1000 pour se bouger et faire bouger les choses !! Un argument de poids : en achetant ce journal, on finance la presse libre et sans pub !!

couv13404052

Le minimalisme // Dominique Loreau est une référence dans la catégorie des livres « Bien être ». Pour simplifier sa vie, elle propose de s’inspirer de la philosophie japonaise. J’ai lu ce bouquin quand j’avais 20 ans tout pile et il m’a pas mal marquée. Une lecture qui invite à réfléchir sur les objets qui nous entourent, notre façon de consommer et sur comment simplifier sa vie… pour tendre vers un minimalisme positif. Lecture très facile et sans prise de tête qui donne des conseils utiles pour le quotidien.

couv37806627couv54033394

Zéro déchet // Des livres qui peuvent ouvrir les yeux à certains et aider les autres à poursuivre leur réflexion. Le bouquin de Béa Johnson est désormais  un incontournable (et je ne remercierai jamais assez l’amie qui me l’a fait découvrir 🙂 ). Même si on peut ne pas être toujours d’accord avec la Reine du Zéro déchet qui pousse loin sa réflexion et sa démarche, son livre a le mérite de faire sacrément réfléchir. Tendre vers le zéro déchet c’est écologique, intelligent, mieux pour soi, son porte monnaie et la planète… bref c’est cohérent et tellement logique quand on y pense !! Dans le même délire, on trouve Ze guide de la famille presque zéro déchet (des landais eh ouai !!). Un livre plus ludique et accessible que celui de Béa Johnson car le propos écolo de Monsieur est mis en image par Madame de façon tellement drôle !! Les mêmes auteurs ont sorti un guide pour les Zenfants qui attend son tour dans ma PAL.

couv62514645couv39556666Faire du tri // Deux lectures qui traitent de la maison… et qui sont d’une aide trèèès secourable quand on veut faire du tri, alléger et apurer son intérieur, déménager… Comme son nom l’indique, le livre de Marie Kondo aide à trier la montagne d’affaires en  tout genre qu’on garde dans ses placards, le grenier des parents… Pour cela, elle propose de se poser une question trèèès simple : cet objet me met-il en joie ? Une lecture où l’on peut piocher de bonnes idées pour faire un peu le vide. Le livre de Dominique Loreau parle aussi de l’importance du tri … mais aussi de la question de l’espace et de la taille nécessaire pour être bien chez-soi.

Je bouquine·Je cogite

« Moins gaspiller c’est pas sorcier ! » de Stéphanie Araud-Laporte

couv49709039« Ce manuel s’adresse à ceux qui refusent de considérer le gaspillage comme une fatalité mais qui ne savent pas par où commencer : à ceux qui aimeraient faire plus d’économies au quotidien, à ceux qui sont lassés d’être poussés à accumuler et à posséder toujours plus, à ceux qui ont oublié tout ce qu’ils pouvaient faire avec leurs mains, à ceux qui rêvent d’une vie plus saine et plus écolo mais qui pensent que c’est cher et compliqué… Il rassemble des conseils, des astuces et recettes pour simplifier son quotidien et consommer autrement. Le guide de la décennie. »

J’ai emprunté ce livre à la bibliothèque et… j’ai eu beaucoup de mal à le rapporter ! Il s’agit d’un vrai guide traitant de la question du gaspillage dans les différents pans de la vie quotidienne : la cuisine, le jardin, l’habillement et l’hygiène. Après quelques informations chiffrées pour étayer son propos, l’auteure propose une multitude de conseils, d’infos, de tutos pratiques, de recettes… afin de moins gaspiller tout en prenant mieux soin de soi et en faisant des économies. Le tout est joliment illustré ce qui rend son utilisation et sa lecture très agréables. J’ai commencé par recopier certaines astuces mais vite abandonné car les dessins et illustrations en font un guide ludique et vraiment sympa. Je pense donc sérieusement à l’acheter afin de pouvoir le consulter et feuilleter de temps en temps. A travers la question du gaspillage, l’auteure propose aussi une vraie réflexion sur notre façon de consommer et la relation qu’on peut avoir avec les objets (souvent inutiles) dont on s’entoure et dont on s’encombre. Ce guide rejoint mes lectures incontournables dans la catégorie Zéro déchet !