Je bidouille·Je fais du logis

Nettoyant tout usage avec « tu sais quoi qui a dedans !!! »

IMG_4057[1].JPGY en a marre des produits ménagers qui nous empoisonnent et qui nous coûtent une blinde !!! Je ne vais pas revenir sur tous les composants ultra toxiques, polluants… j’en passe… contenus dans ces produits qui promettent des monts et merveilles de propreté immaculée… Tout cela est désormais reconnu, ceux qui n’y voient pas de problème, libre à eux !!! Pour ma part, j’ai banni toutes ces merdouilles chimiques de chez moi et voue désormais un culte sans borne à la trinité savon noir / bicarbonate / vinaigre blanc. J’utilise notamment un mélange au vinaigre blanc/ eau / HE de citron pour nettoyer ma cuisine, ma salle de bain, mes toilettes… bref ma maisonnée sent bon le propre sans parfum de synthèse !!!

J’ai toutefois voulu trouver une alternative à l’huile essentielle dont j’évite l’utilisation (ayant désormais un petit bébéééé à la maison que j’allaite). J’ai donc agrémenté cette petite tambouille ménagère ultra simple avec des écorces de clémentines et… c’est juste génial !!! J’avais déjà vu cette astuce bien connue sur le net mais n’avais jamais pris le temps de tester. Ça sent super bon et ça donne une jolie couleur au nettoyant !!!

Pour cela, il suffit de mettre des écorces de clémentines, d’oranges ou de citrons dans un bocal rempli d’1/3 de vinaigre blanc pour 2/3 d’eau. On laisse macérer le tout 1 bon mois. On transvase dans un contentant « pschitt pschitt » et le tour est joué !!! J’ai gardé mes écorces pour une seconde fournée je verrai si ça marche…

Je bidouille·Je me bichonne

Le baume d’hiver avec « tu sais quoi qui a dedans !!! »

img_4036Nouvelle recette de saison super facile !!! Car… il ne faut pas se leurrer… faire ses cosmétiques et autres petites crème de bichonnage maison ça prend un peu de temps. Donc, si on veut pouvoir en faire sur la durée, il faut miser sur la simplicité !!! Ma peau de crocro et mes engelures ont testé et approuvé ce baume d’hiver idéal pour les petites gerçures de l’hiver et autres irritations sur les mains, les lèvres… et la peau en général !!!

Ingrédients (quantités à adapter selon la taille du contenant) :

  • 1 part de cire d’abeille
  • 3 parts de beurre de karité
  • 4 parts d’huile végétale(s)
  • quelques gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse (EPP)  ou de vitamine E pour la conservation du baume

Faire fondre au bain-marie la cire d’abeille et le beurre de karité. Ajouter l’huile végétale et l’EPP ou vitamine E. Mettre la préparation dans un contenant et laisser refroidir.

Pour obtenir une texture un peu crémeuse, remuer la préparation quand elle se solidifie.

Pour les ingrédients, privilégier des produits bio. On peut mélanger plusieurs huiles végétales ensemble pour combiner leurs vertus et selon les goûts et les couleurs de chacun. Mais, vu qu’on est pas là pour se compliquer la vie, vive l’huile d’olive ou de coco tout simplement !!! Ces huiles végétales sont parfaites pour protégées et hydratées les peaux sèches en période hivernale !!!

Je bidouille·Je fais du logis

Je fais de la lessive avec « tu sais quoi qui a dedans !!! »

sans-titreAu début de mon combat (pour ne pas dire ma guerre sanglante et acharnée) contre toutes les merdouilles chimiques présentes dans mon doux foyer, je me suis vite penchée sur la question de la lessive. Je ne porte jamais de vêtements neufs sans les avoir lavés pour éliminer le max de pesticides (et ouiii ceux utilisés pour faire pousser le coton banane !!! … sans compter les autres joyeusetés bien chimiques mais que dire… les fringues en coton bio coûtent un bras et quatre jambes). Donc, quitte à les laver autant le faire sans polluer encore plus la flotte et ne pas me retrouver avec des tas de parfums de synthèse à même ma peau de velours (héééé on se calme !!!). Bref, voici LA recette approuvée par moi même et consorts !!!

Ingrédients pour 1 litre de lessive :

  • 2 poignées de copeaux de savon de Marseille (attention à la composition)
  • 30 g de cristaux de soude (ne pas manipuler avec les mains !!!)
  • 2 càs de vinaigre blanc
  • 1 càs de bicarbonate

Diluer tous les ingrédients dans 1 litre d’eau chaude. Laisser poser toute une nuit (le mélange va durcir). Ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles (j’utilise celle d’arbre à thé qui convient pour les bébéééés). Mixer avec un plongeur et mettre la lessive dans un contenant vide.

Utiliser 1 à 2 verres par machine. Mettre la lessive directement dans le tambour.

Ajouter de temps en temps 1 verre de vinaigre blanc pour adoucir l’eau de rinçage et décrasser la machine à laver. Ajouter une càs de percarbonate pour le linge blanc (résultat sur la durée tip top !!!).

La lessive peut se solidifier dans le temps. Pour régler le problème, il suffit de secouer vivement le bidon !!!

Je bidouille·Je me bichonne

Le baume à lèvres avec « tu sais quoi qui a dedans !!! »

IMG_3968.JPG

Une recette ultra simple à la portée de tous les malheureux pourvus de deux mains gauches avec des orteils à la place des doigts !!!

(Oui je suis d’accord, j’aurais du faire du marketing, un talent pareil perdu pour nos amis publicitaires destructeurs de cerveaux, c’est vraiment trop dommage 🙂 ).

Ingrédients :

  • 1 cuillère à soupe de cire d’abeille
  • 4 cuillères à soupe d’huile végétale (jojoba, olive, argan, coco) ou de beurre de karité
  • 4 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse (EPP) pour la conservation du baume

Faire fondre au bain-marie la cire d’abeille et l’huile végétale. Retirer du feu, fouetter puis ajouter l’EPP. Mettre la préparation dans un contenant et laisser refroidir. Et, c’est tout !!

Pour les ingrédients, privilégier des produits bio (quitte à jouer les cuistots de la beauté autant faire quelque chose de bon pour soi et la planète). On peut également mélanger plusieurs huiles végétales ensemble avec ou sans beurre de karité pour combiner leurs vertus et selon les goûts de chacun.

Pour le contenant, privilégier le verre (vade retro plastiquos grrr !!). Mais, pour les accrocs de l’hygiène ou ceux qui ne peuvent pas se laver leurs mains cracras au préalable (dans le métro par exemple), l’utilisation d’un vieux tube de baume ou de rouge à lèvres peut tout à fait convenir. Verser la préparation dedans et laisser refroidir de la même manière.

Ce baume se conserve très bien. Super pour l’hiver, il convient à priori à tout le monde même pour les lèvres sèches, déshydratées, réactives à tendance allergique. Autant dire que je parle de ma peau de crocro (qui est un vrai détecteur de merdouilles et autres joyeusetés bien chimiques dans les cosmétiques) qui tolère parfaitement ce baume depuis déjà plusieurs mois.