Je bouquine

« Iroquois » de Patrick Prugne

couv10254300« Une fois arrivés au camp des Hurons, les dés sont jetés, nous ne pourrons plus faire demi-tour. Quant à savoir ce nous allons trouver en Iroquoisie, je n’en sais fichtre rien !… »

« En 1608, Québec n’est qu’un nom griffonné sur une vague carte d’Amérique du Nord, une grande bâtisse fortifiée construite sur les rives du Saint Laurent où une quarantaine d’âmes s’apprêtent à passer leur premier hiver. La France d’Henri IV se soucie peu de ces arpents de neiges habités par une poignée de sauvages. Plus préoccupée par les richesses que lui procurent la pêche à la baleine et la traite des fourrures, elle n’envisage nullement l’installation d’une colonie. Samuel de Champlain, fondateur de Québec, n’aura alors de cesse de défendre « son » Canada. Il saura imposer un climat de paix et de confiance entre nations amérindiennes et Français. »

C’est ma quatrième lecture de cet auteur et que dire de plus à part que son travail est juste magnifique !!! Comme dans les trois autres que j’ai déjà lu, cette bd nous embarque à la l’époque de la colonisation des terres amérindiennes par les différentes puissances européennes. Tirée d’une histoire vraie, on suit ici un épisode important des aventures de Samuel de Champlain, explorateur français et fondateur de Québec. On comprend vite que ce bonhomme est un colonisateur doublé d’un redoutable stratège. Il va utiliser les conflits entre les différentes tribus amérindiennes, et jouer de ses alliances avec l’une d’entre elles pour asseoir la domination française sur le territoire. Au-delà de l’histoire, certes intéressante, c’est surtout les dessins qui valent vraiment mais alors vraiiiiment le détour !!! Car… c’est juste superbe !!! Le mec est vraiment un pro de l’aquarelle, son travail est TROP BEAU !!! Bref, j’adore et je recommande !!!

Je bouquine

« Au revoir là-haut » de Pierre Lemaitre et Christian de Metter

au-revoir-la-haut« 1919. Au sortir de la guerre, la société française peine à ménager une place aux anciens poilus devenus encombrants et les trafics les moins glorieux y vont bon train. Albert Maillard, modeste comptable, qui a sauvé la vie d’Édouard Péricourt, jeune fils de bonne famille, juste avant la fin des combats, tente de les faire vivre de retour à Paris. Édouard, défiguré, refuse de reprendre contact avec les siens et imagine une gigantesque arnaque à la nation pour tenter de renouer avec une vie, ailleurs. »

L’adaptation d’un roman en bd avec l’auteur lui même sur le projet, ça c’est vraiment cool !!! Je connaissais Jean Teulé comme amateur de la démarche mais je crois que c’est une première pour Pierre Lemaitre. Une première qui n’était pas sans risque… car, on l’attendait au tournant le petit Pierre… Adapter son fabuleux roman (prix Goncourt 2013 dont je ne peux que recommander amoureusement la lecture) qui ne compte pas moins de 500 pages, n’a pas dû être une sinécure. Pourtant l’essentiel est là !!! On retrouve Albert et Edouard, 2 poilus dont 1 prolo et 1 aristo à la gueule cassée, 1 guerre terminée, des millions de morts, le retour à la vie civile impossible, la glorification hypocrite des héros qu’on aime à voir sur des images d’Epinal bien éloignées de la réalité… Le dessin est beau et j’adore le travail sur les couleurs. Je conseille toutefois de commencer par la lecture du roman pour ne pas se gâcher la surprise dans le déroulement de l’intrigue. Je ne suis pas trop amatrice des romans ayant pour toile de fond la 1ère guerre mondiale mais Pierre Lemaitre nous propose une histoire aux petits oignons !!!