Je me bichonne·Je papote

T’as de belles quenottes tu sais !!! / Épisode 4 : Suite et fin !

images Alors non, ceci n’est pas une photo de mes dents parfaitement parfaites. On parle ici de quenottes pourries décalées tartrées je vous rappelle 😉 … du moins avant… car il y a du changement buccal !!! Oh ça !!!

Petit retour de mon expérience de trentenaire baguée pour les personnes qui hésitent, se posent mille et une questions… Pour rappel, j’ai été appareillée en janvier 2017 avec des bagues en céramique en haut ET en bas.

Passé les 4 premiers mois évoqués dans les précédents épisodes, les changements ont été plus lents et moins flagrants mais on est tellement content des premiers résultats qu’on prend patience !!! Pour éviter toute extraction (soit arrachage de dents saines…), mon orthodontiste a ensuite procédé à un stripping. Cette technique consiste à limer un tout petit peu certaines dents pour gagner de la place. Cette technique altère un peu l’émail mais quand on a les dents décalées celui-ci s’abîme de fait (ce que j’ai pu d’ailleurs constater sur certaines quenottes réalignées). Bref, le stripping en lui même n’est pas vraiment douloureux mais franchement trèèèèèèèèès désagréable.

Après cette nouvelle étape de ravalement dentaire, c’est parti pour les élastiques la nuit durant 3 mois et là franchement ça se corse un chouïa : très difficile de supporter cette tension permanente dans les mâchoires, on a dû mal à déglutir et puis… on s’y fait… Seul gros bémol, j’ai eu un problème avec une prémolaire très douloureuse qui a commencé à se déchausser (ça va on arrête de flipper !!! ça peut arriver surtout en orthodontie adulte !!!). Cela ne m’a donc pas permis de porter les élastiques comme j’aurais dû…

Suite à tout cela, on m’annonce ENFIN la date de la délivrance pour décembre après 11 mois tout juste de traitement. Et que dire du résultat… Alors, mon problème de quenotte douloureuse n’a pas permis un traitement optimal mais franchement l’avant après est tout simplement impressionnant (noooon je ne mettrai pas de photo !!!). J’ai souri comme une niaise des jours durant tellement contente d’être délivrée de mes bagues et de ce complexe dentaire de merde qui commençait à me faire sourire comme une coincée !!!

Bref, pour toutes les personnes qui se posent encore la question : foncez !!! Le plus long c’est le début (les premiers rendez-vous, les devis, les radios…) parce qu’une fois qu’on est appareillé ça passe vraiment trèèèès vite. Et puis le résultat en vaut clairement la peine !!! Je réitère ici mon conseil de prendre avis auprès de plusieurs professionnels de la quenotte !!!

Dites cheese !!! 😉

Je me bichonne·Je papote

T’as de belles quenottes tu sais !!! / Episode 3 : Appelez moi Edith !

thAprès quelques mois de vie de « trentenaire appareillée », petit point dentaire toujours dans une démarche de partage avec tous mes compagnons de la tribu des quenottes pourries décalées tartrées…

Quand j’ai annoncé à mon entourage que j’allais faire de l’orthodontie, certains se sont montrés très dubitatifs :  pourquoi tu fais ça à ton âge, paye toi plutôt un voyage blablabla. C’est marrant mais ces personnes n’ont généralement pas/plus de problèmes dentaires sus-cités… Et, pour la question tout à fait relative et personnelle de l’argent, je préfère investir dans mon sourire avec un bénéfice sur des années que dans une super bagnole que je peux péter en 2 secondes contre un platane. A chacun ses priorités… N’oubliez pas que si vous le faites c’est pour vous, votre santé, votre bien-être, la beautéééééé de votre sourire et que ça ne regarde que vous 🙂

Pour rappel, j’ai été appareillée avec des bagues en céramique (le haut en janvier, le bas 2 mois plus tard). Après un temps d’adaptation niveau bouffe (bouillies pour mémé édentée) et hygiène buccale (irréprochable), je dirais que sans être pour autant une sinécure avoir un appareil dentaire ça se gère !!! La question de la douleur va évidemment dépendre de chacun(e) et de son chantier dentaire en travaux. Pour ma part, je n’ai eu aucun problème particulier (blessure au niveau des joues, bagues qui se décollent ou autre) mises à part les gencives un peu enflammées après la pose des bagues. En fait, j’ai bizarrement moins mal qu’avant… certainement parce que je suis libérée de l’angoisse du « putain elles ont encore bougé »… d’autant plus que les résultats sont assez hallucinants et rapides. En l’espace de 4 mois, j’ai déjà retrouvé un « joli » sourire 😉  Alors… noooon rien de rrrrien… nooon je ne regrette rrrrrien !!!!

Je me bichonne·Je papote

T’as de belles quenottes tu sais !!! Episode 2 : Au revoir Justin…

th-1Ayé c’est parti pour un an (environ) de bagues sans diamant sur mes quenottes !!!! J’ai opté pour celles en céramique pour leur discrétion (j’ai plus 20 ans faut pas déconner !!!) et car c’était l’entre deux niveau prix (beaucoup moins chères que l’appareil lingual mais un peu plus que les bagues en bon gros métal).

J’en suis au tout début de mon traitement et me suis fait poser les bagues du haut. Le bas est prévu pour dans 2 mois. La mise en place de cet attirail dentaire n’est pas douloureuse et plutôt rapide (20 min) c’est après que l’histoire se corse… Car, assez rapidement ça commence à faire mal. La douleur est assez supportable mais manger est quand même assez galère. Vive la soupe et la purée pour bébé !!! J’ai eu le malheur de manger une tranche de pain un peu trop dure (non j’avoue c’était une tranche de saucisson… on se refait pas… le gras c’est la vie !!!) et je n’ai qu’une chose à dire : aïe aïe aïe !!!

Bref, pour les grands gourmands, avoir un appareil dentaire = restrictions alimentaires et charcutailles interdites toute la durée du traitement. Je pense que bien plus que la douleur c’est ce point qui va vraiment me saouler… Adieu Justin, je ne t’oublie pas, on se revoit dans 1 an !!! 🙂

Je me bichonne·Je papote

T’as de belles quenottes tu sais !!! Episode 1 : Vous prenez les tickets resto ?

thSi tu n’es pas Picsou, c’est à dire un canard édenté et riche à millions, tu es peut être confronté au dilemme suivant : appareiller tes dents pourries et décalées (afin d’éviter d’être édenté à 60 ans) mais sans vouloir pour autant être plumé, ruiné, fauché comme les blés à la fin de ton traitement.

L’orthodontie adulte ça coûte un bras, deux jambes et tu peux rajouter une oreille !!! En effet, il n’y aucune prise en charge Sécu pour ce type de soins et aucune réglementation… donc chaque professionnel fait un peu ce qu’il veut ! Il faut donc absolument consulter plusieurs orthodontistes pour faire des devis mais aussi avoir différents avis sur les types de traitements envisageables selon les quenottes de chacun. Pour exemple, une orthodontiste me proposait gentiment d’arracher mes 4 prémolaires et de m’appareiller avec des bagues en céramique pour 3500 euros… celle que j’ai choisi me laisse toutes mes dents et me facture 1600 euros mon traitement avec ces mêmes bagues… Ça se passe de commentaire…

En parallèle, il est bon de se renseigner auprès de sa mutuelle pour voir si celle-ci participe de quelques euros. Si oui, tant mieux pour ta pomme. Si non, il faut voir… car augmenter les garanties de son contrat pour avoir une participation de sa mutuelle peut parfois coûter plus cher que de tout payer de sa poche (si si !!!). Pour les courageux, il est possible de faire des devis auprès d’autres mutuelles que la sienne pour voir si ça vaut le coût de changer !!!

Bref, ces démarches sont ultra méga chiantes car les délais pour avoir les rendez-vous et les devis sont souvent longs. D’autant plus que lorsqu’on s’est enfin décidé à le faire, on est généralement trèèèès trèèèèèès impatient de commencer et d’être appareillé (peut être pour en finir le plus vite possible ? 🙂

Je me bichonne·Je papote

Baguée… sans être mariée !!!

appareil-dentaire

J’ai trouvé LA solution pour perdre du poids et rajeunir de 10 ans !!! J’ai nommé…. l’appareil dentaire !!! Petite accessoire trop sexy qui te donne l’impression d’avoir 15 ans et qui t’empêche de manger tellement t’as mal !!! Et oui, comme beaucoup d’adultes avec gros risques de problèmes dentaires présents et à venir… je viens de m’offrir des bagues sur mes petites quenottes bien pourries !!!

J’ai décidé de me lancer dans cette « fabuleuse » aventure car mes dents se décalent énormément depuis 5 bonnes années. Cela n’a fait qu’aggraver une situation buccale déjà compliquée si ce n’est catastrophique (vive les gingivites à répétition, le tartre et autres merdouilles gingivales).

J’ai tellement cherché d’infos et de témoignages avant mon appareillage effectif que j’ai décidé de partager ici mon expérience qui pourra peut être en aider certain(e)s. Je précise qu’il ne s’agit là que de mon avis, je ne suis pas une professionnelle de santé et ne peux qu’encourager à prendre conseil auprès d’un(e) spécialiste.

Je ferai une petite série d’articles tout le loooong de ce loooong traitement à destination de tous les autres membres du clan des dents pourries et décalées 🙂