Je bouquine

« Fille d’Hécate » de Cécile Guillot

couv37361086

« Je croyais n’être qu’une étudiante ordinaire et sans doute trop renfermée. Et puis, il a eu cette expérience étrange, la découverte de mon don. Maintenant je dois apprendre à m’accomplir en tant que sorcière, développer mes pouvoirs et trouver ma place en ce monde. Tout aurait-été parfait s’il n’y avait pas eu ces cauchemars et ces malaises. Quelqu’un cherche à me nuire ! Mais qui pourrait bien me harceler ainsi ? Et, pour ne rien arranger, j’ai aussi un mémoire à écrire pour valider ma dernière année de psycho. Ma vie n’est vraiment plus de tout repos ! »
J’ai eu la chance de pouvoir pré-commander cette intégrale et d’avoir une dédicace 🙂 bonheur, bonheur, bonheur !!! Et j’ai enfin découvert l’univers et la plume de Cécile Guillot (c’est elle qui a créé les Editions du chat noir 😉 ).
Le premier tome est surtout une introduction qui pose les bases de l’histoire. On découvre Maëlys, étudiante en psychologie, qui va se découvrir des pouvoirs de sorcière. Une découverte qui va évidemment changer sa vie. On sent que Cécile Guillot a mis beaucoup d’elle-même dans ce personnage que j’ai particulièrement aimé. Maëlys a un parcours de vie difficile. Depuis le décès de ses parents adoptifs, elle s’est complètement renfermée sur elle même jusqu’à finir par perdre tout contact avec son entourage. Elle n’a pas confiance en elle, se noie dans les études quand elle ne chausse pas ses baskets pour aller courir. On sent qu’elle fuit quelques chose (elle-même ?) mais la découverte de ses pouvoirs, sa rencontre avec un autre étudiant et de nouvelles amies va venir changer tout ça 🙂 A travers Maëlys on découvre avec moult curiosité la Wicca et une partie de ce riche univers.
Le second tome prend un tournant auquel je ne m’attendais pas du tout. Je ne pense pas trop spoiler en écrivant que Maëlys et ses amies vont être sollicitées dans le cadre d’une enquête de meurtres particulièrement violents. L’univers gagne ici en profondeur et en noirceur. Maëlys progresse dans la connaissance et la maitrise de son don. Diplômée, elle commence à travailler dans un hôpital où elle rencontre une jeune fille étonnante… Elle se questionne également sur ses origines… et les bases d’une romance sont posées…
Dans le troisième tome, on part dans les Ardennes où Maëlys espère en découvrir plus sur sa mère biologique. Ce tome est très riche, on y apprend de nouvelles choses sur la Wicca et beaucoup de réponses à nos questions. Mais, je n’en dirai pas plus… 🙂
Il y a beaucoup de choses que j’ai aimées dans cette trilogie. Tout d’abord, c’est une lecture sur la Wicca très fouillée, il y a un vrai travail de recherches sur le sujet ce qui apporte une vraie crédibilité à l’histoire. Histoire qui se passe en France et ça fait vraiment plaisir !!! L’écriture de Cécile Guillot est fluide, le style soigné, simple et efficace rendant la lecture très agréable. Bref, je recommande +++ 😉

New Year book challenge ! ✨ – Livre 5/12

Je bouquine

« Inséparables » de Sarah Crossan

couv39858173« Grace et Tippi. Tippi et Grace. Deux sœurs siamoises, deux ados inséparables, entrent au lycée pour la première fois. Comme toujours, elles se soutiennent face à l’intolérance, la peur, la pitié. Et, envers et contre tout, elles vivent ! Mais lorsque Grace tombe amoureuse, son monde vacille. Pourra-t-elle jamais avoir une vie qui n’appartienne qu’à elle ? »

Ma 2ème lecture pour le New Year book challenge / Février : Fais-toi plaisir et dévore un livre de ton genre littéraire favori ». Évidemment, j’ai choisi de la littérature jeunesse, un genre que je découvre depuis un moment et qui m’impressionne par sa diversité et sa richesse. Dans la même veine que « Wonder », il est ici question de handicap mais pas que. On parle des conséquences de celui-ci sur le quotidien, la scolarité, la famille, les amitiés, les amours, les difficultés d’adaptation, le regard de l’autre… Mais on parle surtout de cette relation unique et magnifique entre deux sœurs jumelles siamoises et de tout ce que cela induit de naître et vivre toute une vie accrochées, liées, soudées l’une à l’autre. Cette relation est très bien décrite et ce de façon très crédible et réaliste. Pour cela, l’auteur utilise la voix de Grace dont on suit le parcours et les pensées sur plusieurs mois. Ce roman se lit extrêmement vite vu la typographie utilisée (peu de texte, très espacé…) ce qui ajoute vraiment une plus-value au roman… car certaines choses ne peuvent être écrites avec des mots… Ce bouquin parle également d’une chose importante : la fascination qu’on peut avoir face au handicap notamment physique, la façon dont cela questionne notre rapport au corps et peut nous heurter dans notre humanité. Je ne vais pas ressortir ici mon mémoire de fin d’études mais si la question vous intéresse informez-vous !!! Vous apprendrez à déconstruire beaucoup de vos représentations sur le handicap. Bref, je ne peux que recommander cette lecture, l’écriture est très belle, les personnages trèèèèès attachants. Je vous laisse découvrir le surnom (et le pourquoi de celui-ci) de la sœur de Grace et Tippi… juste génial !!! 🙂

Je bouquine

« Les rumeurs d’Issar, tome 1 : Le talisman perdu » de Marie Caillet

couv55785376« Dis-moi quel est ton Signe, je te dirai quel est ton pouvoir…  » « Dans les royaumes d’Issar, la magie habite tous les Hommes. Mais parfois, elle en choisit un. Le pouvoir dont il dispose est alors si puissant qu’il s’incarne en un animal mystique, qui dépend de son signe de naissance. Ces deux êtres, liés à tout jamais, ont pour mission de protéger les puissants de ce monde. Edjan, seize ans, est l’un de ces élus. Le problème, c’est que son animal, loin d’être redoutable, est minuscule et possède un caractère épouvantable. Ils ont bien du mal à cohabiter dans leur boutique de tapis volants. Jusqu’au jour où leur secret est découvert par Shaëll, voleuse intrépide, qui travaille pour une entité hors-la-loi. Avec elle, ils décident de quitter l’anonymat et d’apprendre à contrôler leur magie. Par-delà les dunes, ils vont devoir se rendre à Galène, capitale du royaume d’Aestera, où le Lion a disparu… »

Ma seconde lecture pour le challenge « Littérature de l’Imaginaire » !!! Et je dois dire que pour le moment, mes lectures sont de vraies tueries !!! Celles et ceux qui suivent un peu Booktube ont surement entendu parlé de ce roman et à juste titre. Ce livre est vraiment génial et vaut d’être découvert juste pour sa fin qui est terrible !!! L’univers et la mythologie créés par l’auteur sont supers !!! L’idée d’attribuer des pouvoirs magiques selon les signes du zodiaque… bref fallait y penser (ça s’appelle le talent peut-être ?!). On suit donc les aventures d’Edjan et de son Ange ; un duo mal assorti aux pouvoirs quasi inexistants. Leur rencontre fortuite avec une Haute-voleuse va enfin mettre un terme à leur insupportable cohabitation. S’ensuivent des aventures et intrigues bien menées qui vont leur permettre d’évoluer, de se révéler et de libérer leur magie. Les personnages sont vraiment tops et attachants, les caractères fouillés… Mais, je ne veux vraiment pas en dire trop pour ne pas gâcher le plaisir de futur(e)s lecteur(trice)s potentiel(le)s… Ça peut être une bonne lecture pour découvrir la fantasy, il n’y a pas milles personnages au noms impossibles à retenir dispersés dans milles lieux tout aussi imprononçables. C’est de la fantasy facile d’accès et trèèèès agréable à lire. L’histoire est très immersive, on s’en lèche les babines et on quitte vraiment à regret cet univers (à quand la suiiiitteeee ??!!!!) d’autant plus que la fin est, je le répète, vraiment TE-RRI-BLE !!! Bref, lisez ce roman bordel de nouille !!! 🙂

 

 

Je bouquine

« Meg Corbyn, tome 1 : Lettres écarlates » de Anne Bishop

couv10328950« Meg Corbyn est une cassandra sangue, une prophétesse du sang, capable de prédire l’avenir lorsqu’elle s’incise la peau. Une malédiction qui lui a valu d’être traitée comme de la viande par des hommes sans scrupules prêts à la taillader pour s’enrichir. Mais aussi un don qui lui a permis de s’échapper et va la pousser à chercher refuge chez les Autres. Là où les lois humaines ne s’appliquent pas. Même si elle sait, grâce à cette vision, que Simon Wolfgard causera également sa perte. Car si le chef des loups est d’abord intrigué par cette humaine intrépide, peu de choses la séparent d’une simple proie à ses yeux… »

Lecture faite pour le challenge « Littérature de l’Imaginaire » et je dois dire que ça commence fort !!! De moi même, je n’aurais clairement pas acheter ce roman classé bit-lit et… romance. Je ne sais pas ce qu’ils ont fumé chez Milady mais ce n’est pas du tout de ça dont il s’agit ici. Cette histoire est une découverte juste géniale, une lecture immersive et addictive. L’univers créé par l’auteur est riche et passionnant. Sachant qu’on en découvre qu’une partie dans ce 1er tome ça promet du lourd pour la suite !!! On suit donc les aventures de Meg Corbyn, une cassandra sangre. Enfermée dans une institution toute sa vie à cause de ce qu’elle est, elle parvient à s’enfuir (on ne sait pas encore comment) et trouve refuge dans l’Enclos de sa ville, territoire des Autres où les lois humaines n’ont plus lieu d’être. A travers elle, on découvre cette « société » particulière où cohabitent toutes sortes de créatures surnaturelles (que l’auteur réinvente de façon tout à fait novatrice) et où sont tolérés les humains. N’ayant jamais vécu dans le monde extérieur, Meg Corbyn doit tout apprendre : découvrir ses goûts, faire des courses et le ménage, la liberté de faire des choix même simples… Ce personnage a vraiment quelque chose de touchant et d’innocent. Avec les Autres, Meg va peu à peu se réapproprier sa vie et faire preuve de beaucoup de courage afin de lutter pour sa liberté. Les autres personnages sont également très intéressants et vraiment travaillés. Mais, je le redis, il n’y a pas de romance !!! Bref, les 644 pages sont passées à une vitesse folle, j’ai A-DO-RE !!! Au vu du prix du 1er tome de la saga (3,99 euros), on prend peu de risque à tenter le coup alors… FONCEZ !!! 😉

Je papote

Je suis une ouf (ou pas) : 2 challenges cette année !!!

En 2017, j’ai tenté mon premier « Pumpkin Autumn Challenge » réussi avec succès (ooooh fiertééééé). J’ai trouvé l’expérience vraiiiiment stimulante et une bonne occas de découvrir de petites merveilles qui dormaient depuis bien trop longtemps sur mes étagères !!! J’ai très envie de retrouver un bon rythme de lecture (même si mes années à 200/300 livres sont désormais derrière moi… faites des gosses qu’ils disent…) et les challenges me semblent être une vraie motivation. Je vais donc en tenter 2 cette année !!!

Le challenge « Littérature de l’Imaginaire » me semble parfait. Il est organisé cette année par Aurélia du blog « Ma lecturothèque ». Il se déroule du 1er janvier au 31 décembre 2018 soit une année entière. On choisit assez librement le nombre de livres qu’on souhaite lire (12 au minimum) en plus d’une catégorie de genres littéraires pouvant venir corser un peu les choses. Pas trop de contraintes donc pour ce challenge. Pour ma part, je vais la jouer cool cool et me suis inscrite comme suit :

Échelon 1 : Atterrissage dans l’irréel – au moins 12 livres

Catégorie A : Ange gardien de la Simplicité – tous les supports sont acceptés et vous lisez tous les genres des lectures de l’imaginaire.

New Year book challenge ! ✨

Ce second challenge est organisé par Ninon de la chaîne Opalyne. Ce challenge se déroule également sur toute l’année 2018. Elle propose 12 catégories de livres (soit une par mois) qui ont pour but de faire baisser nos PAL !!! Pour le réussir, il faut valider au moins 6 catégories sur les 12 proposées. Ce challenge est également peu contraignant et assez libre (et ça ça me plait car nooonn je n’aime pas les entraves !!! Loraillou est un esprit libre ok ?!!!… bon faut que je me calme là…).

Je n’ai pas encore choisi mes lectures pour ces deux challenges mais vais me pencher sur la chose trèèèès rapidement !!! Bref, j’espère que ça donnera des idées à certain(e)s et en aidera d’autres dans leur combat contre leur Monstropal !!! 😉

ps : j’espère que quelqu’un va capter la référence avec le jeu de mots « Monstropal »… ça remonte à trèèèès loin !!! Il y a peu être un(e) geek  de plus de 30 ans parmi vous ?!!!

Je bouquine

« Ce que murmure la mer » de Claire Carabas

couv38965406« L’histoire de la sirène qui aimait l’homme n’a pas d’âge, l’impossibilité de cette pulsion se noue à la manière des grandes tragédies et étouffe l’héroïne. Pourtant, quand Galathée aperçoit Yvon, solitaire sur son bateau à voiles, l’amour la foudroie et la pousse à toutes les folies. Éperdue, désespérée, animée par un espoir aveugle, elle parvient à se faire une place dans la vie du jeune marin, mais qu’en est-il de son cœur ? Redécouvrez le conte d’Hans Christian Andersen à travers les témoignages des amants empêchés et vivez le drame comme jamais vous ne l’avez exploré : de l’intérieur. »

J’ai découvert la maison d’éditions Magic Mirror tout à fait par hasard et je trouve leur parti pris vraiment sympa : la réécriture de contes. Ce roman est leur deuxième publication et comment dire… je n’ai tout simplement pas pu résister. « La petite sirène » est LE conte de mon enfance, celui que j’ai lu et relu, LE Disney dont j’ai usé la vhs jusqu’à la corde… Cette histoire a été et sera toujours un de mes incontournables. Parti de là, j’étais vraiment curieuse de découvrir cette réécriture et franchement c’est une vraie réussite !!! L’auteur nous propose une version moderne et beaucoup plus sombre que le conte originel. Le roman est très bien écrit, le style est fluide et agréable. L’histoire en elle-même est également très bien menée. On y découvre les points de vue respectifs de Galathée (une sirène qui s’ennuie ferme dans son jardin) et de Yvon (un marin qui fait le tour du monde en solitaire), leur rencontre décisive en mer et leur rencontre ratée sur terre. Le roman aborde de nombreuses questions : l’amour non réciproque, la différence, le fantasme et ce qu’on projette sur l’autre, la rencontre ou non rencontre amoureuse, la jalousie et l’amertume d’un amour déçu… J’ai beaucoup aimé cette lecture d’autant plus que Magic Mirror propose à la fin du roman le conte d’origine d’Andersen. Une bonne façon de relire ce classique et de mieux saisir les choix scénaristiques de l’auteur… Bref, un bel effet miroir entre ces deux histoires 😉

Je bouquine

« Homo Vampiris » de Fabien Clavel

couv14093492« 21e siècle. 8 mai Roumanie. 2h environ. Un patient s’échappe de l’Usine, une clinique d’un genre un peu particulier. Londres. 13h02. Une jeune étudiante quitte en courant une conférence de l’ONU. Sa soif de connaissance a capitulé devant une faim plus insatiable encore. Dubaï. 21h48. Dans une luxueuse suite de L’Al-Mahara, autrefois l’hôtel le plus cher du monde, seule une panthère ressortira vivante de la violente dispute qui oppose deux hommes. »

Quatrième lecture pour le « Pumpkin Autumn Challenge » !!! Encore un livre dédicacé qui était dans ma PAL depuis des années !!! A part les romans tirés de Buffy (cœur avec les doigts 🙂 ), je ne me suis jamais vraiment essayée à la littérature « vampirique ». Ce livre est également un thriller fantastique ce qui n’est pas dans mes habitudes de lecture… Bref, un tout nouvel univers littéraire pour moi que je découvre avec de plus en plus de plaisir. J’ai acheté ce roman lors d’un Salon du livre de Paris vraiment par hasard : à cause de la couverture et surtout parce que l’auteur était en dédicace et qu’il n’y avait pas foule… Eh bien, la Loraillou d’il y a quelques années a très très bien fait parce que ce livre est génial !!! L’intrigue est vraiment sympa, le mythe du vampire revisité de façon originale et l’écriture vraiment maitrisée. Le roman dresse également un portrait très critique de notre société : quête de l’immortalité destinée à une élite mais surtout massacre environnemental par l’homme… J’ai bouffé ce roman en très peu de temps et vais m’intéresser de plus près au travail de cet auteur très très prolifique (à peu près 40 livres publiés à seulement 39 ans !!!). Bref, je recommande cette lecture qui donne plus dans le fantastique que dans le thriller 😉