Je fais du logis

Astuces écolo pour petit budget !!! // Prendre soin de son jardin

IMG_2874.JPGAvec le printemps, on enfile les gants et la tenue de combat (un tee shirt datant de la fac taché de peinture et un vieux jogging pour moi) pour aller faire son sport version hors salle : arracher de l’herbe, tondre, tailler les haies… Et ça fait du biiiieennnnn !!! Mais on est pas des cruches sans conscience écolo donc je vous livre ici des astuces de radine écolo pour petit budget qui pourraient être utiles à certain(e)s. Ces conseils se veulent simples, durables, économes et minimalistes au maximum !!!

  • Le désherbage des allées : vaporiser tout simplement… du vinaigre blanc (2/3 pour 1/3 d’eau). Cette préparation tue les parties aériennes, il suffit ensuite d’arracher l’herbe 🙂 A utiliser régulièrement si besoin et surtout par temps sec.
  • Le désherbage du potager : astuce très simple, il suffit de poser des cartons sur la partie que vous souhaitez cultiver.
  • Le paillage : laisser sécher l’herbe de tonte du jardin pour pailler rosiers, arbustes, arbres, potager… L’humus va nourrir la terre (donc pas besoin d’engrais) et l’herbe va empêcher la pousse d’herbes indésirables (donc pas besoin de désherbant) 😉
  • Le compostage : se renseigner auprès de votre Communauté des communes qui peut proposer des composteurs en bois à petit prix. Cela permet de recycler tous vos déchets verts et d’utiliser par la suite votre compost pour le jardin 🙂
  • Les outils : privilégier au maximum les outils manuels. Ils ne tombent pas en panne et ne consomment pas de pétrole !!! Par exemple, si votre jardin n’est pas trop grand, vous pouvez tout à fait utiliser une tondeuse à main. Moins chère à l’achat et à l’entretien 😉 Elle remplacera bientôt notre vieille débroussailleuse.
  • L’eau : le paillage permet de faire de grandes économies d’eau, vous pouvez également installer le désormais bien connu récupérateur d’eau en complément !!!
  • Insecticide à base de savon noir (pour les pucerons /ex) : 5 càs de savon liquide dans 1 L d’eau tiède, pulvériser la préparation refroidie (ne pas oublier l’envers des feuilles). À renouveler 1 à 2 fois si nécessaire.

Voili voilou pour ces quelques astuces de base pour le jardin. Il y en aurait bien d’autres mais on va faire dans la simplicité et l’efficacité !!! 😉

Je bouquine

« Entre deux mondes » d’Olivier Norek

couv13380683« Fuyant un régime sanguinaire et un pays en guerre, Adam a envoyé sa femme Nora et sa fille Maya à six mille kilomètres de là, dans un endroit où elles devraient l’attendre en sécurité. Il les rejoindra bientôt, et ils organiseront leur avenir. Mais arrivé là-bas, il ne les trouve pas. Ce qu’il découvre, en revanche, c’est un monde entre deux mondes pour damnés de la Terre entre deux vies. Dans cet univers sans loi, aucune police n’ose mettre les pieds. Un assassin va profiter de cette situation. Dès le premier crime, Adam décide d’intervenir. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il est flic, et que face à l’espoir qui s’amenuise de revoir un jour Nora et Maya, cette enquête est le seul moyen pour lui de ne pas devenir fou.

Bastien est un policier français. Il connaît cette zone de non-droit et les terreurs qu’elle engendre. Mais lorsque Adam, ce flic étranger, lui demande son aide, le temps est venu pour lui d’ouvrir les yeux sur la réalité et de faire un choix, quitte à se mettre en danger. »

Ce roman ne vous fait pas de cadeau : c’est une grosse claque dans la tronche, un uppercut qui vous met ko… la terrible réalité qui transparaît de cette histoire est glaçante, touchante, bouleversante… La force de ce roman est de nous rappeler que derrière « les migrants » (notion générique totalement déshumanisante dont les médias nous rabattent les oreilles) eh bien il y a des individus… Des femmes, des hommes et des enfants qui ont tout quitté (leur maison, leur terre, leur famille, leurs racines…) pour sauver leur peau. On s’identifie si bien à eux que la lecture en devient trèèès difficile, on est en colère, on pleure, on rage !!! Ce roman dénonce également le manque total de réponses adaptées, tant au niveau national qu’international, aux problèmes tragiques que rencontrent ces populations mais aussi le non sens total, tant juridique, moral, humanitaire et j’en passe, que représentait la jungle de Calais. Bref, pour celles et ceux qui se posent des questions, lisez ce livre. C’est trèèès bien écrit, très bien documenté, très fouillé… Bref, c’est une vraie tuerie, un appel à la tolérance et à la solidarité !!!

Je papote

Derniers craquages livresques… #6

État des lieux de mes derniers craquages… qui sont restés tout à fait raisonnables 😉 Le fait d’aller assidument en bibliothèque ces derniers mois n’y est sans doute pas pour rien. Ça me permet de consacrer mon petit budget pour l’achat de livres ou bd que je n’y trouve pas. J’ai également à cœur de soutenir par mon « acte d’achat » des personnes dont j’aime le travail et des causes qui comptent pour moi : presse sans pub, petites maisons d’éditions, auteurs auto-édités, librairies indépendantes…

Chez mon libraire :

Sur le site de la trèèès talentueuse Rozenn Illiano (autrice auto-éditée) :

Alors, ouiiii je sais je sais, j’ai complètement craqué et acheté TOUS les livres publiés par cette autrice en l’espace de quelques mois mais je ne peux que vous encourager à la découvrir (et acheter ses livres pour la soutenir) car elle fait une pause (temporaire j’espère) dans l’autoédition de ses romans et je souhaitais me les procurer avant rupture de stock… bref, je suis faible et me cherche des excuses… 🙂

Sur Ulule, j’ai soutenu le projet des Éditions du Lumignon pour cette parution :

banieralmoc.jpg

J’ai découvert très récemment cette maison d’édition qui est une petite merveille, bref de futures découvertes en perspective 🙂

Je bouquine

Bilan de mes lectures / Mai 2018

C’est l’heure du bilan… et je dois dire que je suis plutôt satisfaite 🙂 D’abord parce que j’ai retrouvé un bon rythme de lecture mais surtout parce que j’ai découvert de vraies pépites !!!

Je n’ai malheureusement pas le temps de chroniquer toutes mes lectures sur le blog  mais j’ai une mention spéciale pour l’album « Le chat qui avait peur des ombres » de Xavier Collette et Rozenn Illiano. J’ai découvert le travail de l’autrice Rozenn Illiano il y a peu et suis totalement tombée amoureuse de son univers !!! Dans notre tanière, nous partageons notre quotidien avec deux minettes (est-il nécessaire de préciser à quel point nous les aimons ?!). Notre mini-nous de deux ans les adore tout comme les livres… (étrange n’est-ce-pas ?! ce n’est pourtant pas le genre de la maison héhéhé #conditionnement dès le berceau). Bref, cet album jeunesse était une évidence 🙂 L’histoire et les dessins sont superbes. Une lecture idéale pour les enfants qui, comme la notre, ont un peu peur du noir… 🙂

Sur ce, j’espère que vous avez également fait de belles découvertes livresques. Je vous souhaite de trèèèès bonnes lectures !!! Banzaï !!!

Je me bichonne·Je papote

1 mois de désintox…

IMG_2863Alors, petit projet que je souhaite tenter depuis trèèèèèès longtemps et ce pour plusieurs raisons…

Je n’apprends rien à personne en écrivant ici que OUI la télé, le net, les réseaux sociaux, les blogs, YouTube, Netflix, j’en passe… c’est addictif mais surtout trèèèès chronophage !!! Je crois que l’un des problèmes quotidiens de notre génération ultra connectée c’est le syndrome du « j’ai pas le temps ». Pas le temps de faire du sport, de lire, de voir la famille et les amis, d’avoir une maison toute propre, une vie sexuelle ultra active, du temps avec ses enfants, un jardin nickel, d’être toujours bien mis(es)… bref on est pris(es) dans une multitude d’injonctions (et d’exigences sociétales) qui, je ne sais pas pour vous, mais me donne la nausée puissance 10 et surtout l’envie de m’enfuir seule sur une île déserte manger des fruits entourée de livres…

Je n’ai pas de télé chez moi (et ce depuis toujours) et m’informe en écoutant la radio mais surtout en lisant la presse écrite (ET indépendante !!!). Je ne me connecte JAMAIS sur internet avec mon téléphone et m’en sert seulement pour appeler et écrire quelques messages. J’ai un compte perso FB sur lequel je ne vais qu’une fois tous les six mois (et que je vais très certainement supprimer pour ne garder que celui du blog). Jusque là tout va bien sauf qu’IL est là !!! Ce carré de plastique avec écran et clavier intégrés muni de son arme de choc qu’on appelle le WIFI… Et je ne préfère pas imaginer le nombre d’heures passées devant cet assemblage de divers plastiques et composants électroniques… Temps perdu au détriment d’autres choses qui m’apporteraient en toute objectivité plus de « retour sur investissement » (vous comprenez l’idée) : reprendre le yoga et la méditation, lire, dessiner, coudre enfin mes sacs à pain zéro déchet, écrire, cuisiner, jardiner mais aussi… prendre le temps de m’ennuyer, rêvasser, me reposer… bref ne rien faire tout simplement !!!

J’ai donc pris LA résolution de ne pas me servir d’internet pendant un mois exception faite pour les choses « nécessaires » (mails, Sécu, Caf, Banque…). J’ai programmer la publication des articles sur le blog durant cette période (dont celui-ci) donc NON ça n’est pas de la triche !!! Bref, je vous dis à dans un mois pour un retour sur cette expérience 🙂

Je bouquine

« Fille d’Hécate » de Cécile Guillot

couv37361086

« Je croyais n’être qu’une étudiante ordinaire et sans doute trop renfermée. Et puis, il a eu cette expérience étrange, la découverte de mon don. Maintenant je dois apprendre à m’accomplir en tant que sorcière, développer mes pouvoirs et trouver ma place en ce monde. Tout aurait-été parfait s’il n’y avait pas eu ces cauchemars et ces malaises. Quelqu’un cherche à me nuire ! Mais qui pourrait bien me harceler ainsi ? Et, pour ne rien arranger, j’ai aussi un mémoire à écrire pour valider ma dernière année de psycho. Ma vie n’est vraiment plus de tout repos ! »
J’ai eu la chance de pouvoir pré-commander cette intégrale et d’avoir une dédicace 🙂 bonheur, bonheur, bonheur !!! Et j’ai enfin découvert l’univers et la plume de Cécile Guillot (c’est elle qui a créé les Editions du chat noir 😉 ).
Le premier tome est surtout une introduction qui pose les bases de l’histoire. On découvre Maëlys, étudiante en psychologie, qui va se découvrir des pouvoirs de sorcière. Une découverte qui va évidemment changer sa vie. On sent que Cécile Guillot a mis beaucoup d’elle-même dans ce personnage que j’ai particulièrement aimé. Maëlys a un parcours de vie difficile. Depuis le décès de ses parents adoptifs, elle s’est complètement renfermée sur elle même jusqu’à finir par perdre tout contact avec son entourage. Elle n’a pas confiance en elle, se noie dans les études quand elle ne chausse pas ses baskets pour aller courir. On sent qu’elle fuit quelques chose (elle-même ?) mais la découverte de ses pouvoirs, sa rencontre avec un autre étudiant et de nouvelles amies va venir changer tout ça 🙂 A travers Maëlys on découvre avec moult curiosité la Wicca et une partie de ce riche univers.
Le second tome prend un tournant auquel je ne m’attendais pas du tout. Je ne pense pas trop spoiler en écrivant que Maëlys et ses amies vont être sollicitées dans le cadre d’une enquête de meurtres particulièrement violents. L’univers gagne ici en profondeur et en noirceur. Maëlys progresse dans la connaissance et la maitrise de son don. Diplômée, elle commence à travailler dans un hôpital où elle rencontre une jeune fille étonnante… Elle se questionne également sur ses origines… et les bases d’une romance sont posées…
Dans le troisième tome, on part dans les Ardennes où Maëlys espère en découvrir plus sur sa mère biologique. Ce tome est très riche, on y apprend de nouvelles choses sur la Wicca et beaucoup de réponses à nos questions. Mais, je n’en dirai pas plus… 🙂
Il y a beaucoup de choses que j’ai aimées dans cette trilogie. Tout d’abord, c’est une lecture sur la Wicca très fouillée, il y a un vrai travail de recherches sur le sujet ce qui apporte une vraie crédibilité à l’histoire. Histoire qui se passe en France et ça fait vraiment plaisir !!! L’écriture de Cécile Guillot est fluide, le style soigné, simple et efficace rendant la lecture très agréable. Bref, je recommande +++ 😉

New Year book challenge ! ✨ – Livre 5/12

Je fais du logis·Je fais gnasse·Je me bichonne

Recettes de feignasse #1 : Pancakes !!!

La recette rapide et facile pour un goûter gourmand !!! Miam miam !!! 🙂

Mélanger :

  • 150 g de farine de riz (ou de blé pour les veinard(e)s qui peuvent manger du gluten)
  • 1 càs de fécule de maïs
  • 1 demi-paquet de levure

Ajouter du lait végétal (riz, amande, soja… au choix) jusqu’à obtenir une pâte lisse mais pas trop liquide. Laisser reposer 1h.

Dans une poêle chaude et huilée, cuire à feu moyen 2/3 min sur chaque côté.

Astuce de gourmande feignasse : lors de la cuisson, ajouter au choix 1 càc de pâte à tartiner, de confiture ou 1 carré de chocolat au cœur du pancake puis recouvrir d’un peu de pâte pour le fourrer OU faire fondre du chocolat à part et en mettre partooouuutttt !!!

Je rejette toute responsabilité sur l’addiction très probable provoquée par un goûter de ce genre 😉

PS : le chocolat… c’est la vie !!!