Je bouquine

« Town, tome 1 : Tueurs d’anges » de Rozenn Illiano

couverture-Tueurs-danges-300x400« Un jour de janvier, un cataclysme sans précédent décime la quasi-totalité de l’humanité en quelques secondes. Les survivants doivent affronter par la suite toute l’hostilité de la planète ravagée, les fous dangereux sillonnant les routes… et les hordes d’anges descendus du Ciel pour les exterminer. Le tout sous des coups lancinants frappés à la Grande Horloge de l’Apocalypse. Douze coups, six cents jours, à la fin desquels la réalité telle que nous la connaissons disparaîtra.
À travers le chaos, Ana part à la recherche d’un refuge où se terrer quand la fin viendra. Elle rencontre alors Élias, un clairvoyant qui s’est donné une mission : tuer un maximum d’anges, pour sa propre survie et celle de ses compagnons d’infortune. »

Avec tout l’enthousiasme dont je peux faire preuve (particulièrement quand mes neurones sont en ébullition après une lecture coup de cœur…), j’ai déjà parlé des romans et recueils de nouvelles de Rozenn Illiano (ici, là, un peu par ici et un peu par là). Bref, j’écris toujours un petit quelque chose de mon cru à chacune de mes lectures de cette autrice qui reste LA découverte de MON année de lectrice 🙂 J’adore son style, sa plume, son univers tellement riche !!! Elle excelle dans tout : des nouvelles à l’ambiance sombre et gothique, un roman vampirique où elle dépoussière et revisite le mythe, une novella entre légende et réalité… et ici elle s’adonne avec talent au roman post apo…

Mais, je vous arrête tout de suite si vous imaginez découvrir une énième dystopie vue et revue !!! Vous seriez bien loin du compte et c’est peu dire. Même si on retrouve les « codes » du genre (un groupe de survivants dans un monde dévasté après un cataclysme) tout le reste est inédit et tellement novateur. Vous en connaissez beaucoup de bouquins où vous tombez sur des anges avec armes au point qui buttent les rares survivants ??? Bref, impossible de lâcher ce bouquin, l’histoire est addictive, sans temps mort et juste géniale (et encore je ne vous parle même pas de la fin mouahahaha), la plume immersive, toujours aussi maitrisée, fluide et agréable… Parti pris original, chacune des trois grandes parties du roman est narrée par un des trois personnages principaux que nous découvrons plus avant : Ana (la fausse solitaire à la carapace blindée contre toute attache), Elias (le clairvoyant aux milles secrets) et Chester (un survivant au surprenant pouvoir). Les personnages secondaires ne sont pas en reste et viennent bien étoffer le « casting ». Bref, ce 1er tome envoie du bois et je suis impatiente de découvrir la suite !!!

Je suis toujours épatée par le talent de cette nana. J’ai rarement eu un coup de cœur de lectrice comme celui-ci et c’est juste le pied 😉 Heureusement pour moi, Rozenn est assez prolifique et nous réserve encore pas mal d’histoires à la Illiano OUF !!! 🙂

cli6a-lc3a9chiquierdumal_dansimmons Le challenge « Littérature de l’Imaginaire » – 12/12

4 réflexions au sujet de « « Town, tome 1 : Tueurs d’anges » de Rozenn Illiano »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s