Je bouquine

« Ravage » de René Barjavel

couv65648735« – Vous ne savez pas ce qui est arrivé ? Tous les moteurs d’avions se sont arrêtés hier à la même heure, juste au moment où le courant flanchait partout. Tous ceux qui s’étaient mis en descente pour atterrir sur la terrasse sont tombés comme une grêle. Vous n’avez rien entendu, là-dessous ? Moi, dans mon petit appartement près du garage, c’est bien un miracle si je n’ai pas été aplati. Quand le bus de la ligne 2 est tombé, j’ai sauté au plafond comme une crêpe… Allez donc jeter un coup d’œil dehors, vous verrez le beau travail ! » Ravage, publié en 1943, ouvre la voie à la science-fiction en France.

Ma première lecture de Barjavel (et noooonnnn, je n’ai pas commencé par « La nuit des temps » !!! mais pas d’inquiétude, son tour viendra…). Et, je ne comprends pas pourquoi on ne parle pas plus de ce roman qui pourrait être considéré comme précurseur au même titre que « 1984 » de George Orwell. L’histoire se déroule en 2052 à Paris. La société est alors entièrement dépendante de l’électricité (donc de l’énergie… vous me voyez venir avec mes énooormes sabots…) pour toute son organisation : déplacements, communication, production agricole et alimentaire, approvisionnement en eau, santé… L’homme et le progrès ne semblent connaître aucune limite. Mais, du jour au lendemain, l’électricité disparaît et toute cette société moderne va tout simplement s’effondrer et sombrer dans le chaos le plus total. Si ce n’est la place laissée aux femmes dans le roman (avant de taxer l’auteur de machisme, n’oublions pas qu’il écrit au début des années 40), ce roman est très actuel. Enfin, espérons qu’on s’organisera un peu mieux quand il n’y aura plus d’or noir sur notre belle planète !!! 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s