Je bouquine

« Brainless » de Jérôme Noirez

couv71072623« Jason, adolescent médiocre surnommé Brainless, habite Vermillion, petite ville du Dakota du Sud où la jeunesse s’ennuie. Tous les jours, Brainless se fait une injection de formol, pour ne pas pourrir. Depuis qu’il est mort, étouffé par une ingestion massive de maïs, les deux hémisphères de son cerveau peinent à communiquer. Son estomac ne digère que de la viande crue. Il a cessé de dormir et de respirer. En dehors de cela, son quotidien n’a pas beaucoup changé depuis qu’il est atteint du SCJH – syndrome de coma homéostasique juvénile, une nouvelle maladie touchant les adolescents, de plus en plus répandue aux États-Unis – depuis qu’il est un zombie, autrement dit… Il lui arrive seulement, de temps à autres, de se demander quel goût a le cerveau humain. Mais parmi ses camarades de classe, certains ont des projets bien plus macabres. »

Mon premier roman de zombis ! Je ne sais pas comment j’ai pu échapper à ce genre de lecture jusque là vu l’engouement actuel pour ceux-ci (non non je ne vis pas au fond d’une grotte 🙂 ).  Et, je ne suis pas déçue du voyage ! Car, ce zombi là n’est pas comme les autres : il vit avec sa mère, va au lycée, est fan de films d’horreur, apporte sa gamelle de viande crue pour son déjeuner, se fait une nouvelle amie (et plus si affinités)… et surtout, l’auteur en fait un héros ! Quoi de plus improbable pour un zombi je vous le demande ?!! Et… j’adore les antihéros !! L’auteur ne nous épargne aucun des clichés sur les bahuts américains : le groupe de filles de riches insupportables, le proviseur ultra autoritaire, les pom-pom girls superficielles, la gothique intello (Cathy, la fameuse nouvelle amie), les joueurs de l’équipe de football, les deux copains scouts et bons petits chrétiens… mais ce n’est pas grave car on suit avec plaisir l’évolution de Brainless et que l’auteur mélange les cartes au fur et à mesure de l’histoire… et pas qu’un peu ! Bref, une lecture très sympa que j’ai littéralement dévoré ! Petit détail, pour parfaire la couverture déjà originale, la tranche des pages est orange !! (cela rappelle les anciennes éditions de Livre de poche, j’adore !!!).

Publicités

2 réflexions au sujet de « « Brainless » de Jérôme Noirez »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s