Je bouquine

Bilan de mes lectures / Mai 2019

Avec beaucoup de retard du fait de ma petite pause désintox salvatrice… petit bilan de mes lectures du mois de mai !!!

 

Pas de gros coups de cœurs sur ce mois de mai mais de très bonnes lectures dont l’adaptation du roman de Harper Lee que je recommande +++ pour ce qui n’ont jamais lu ce roman incontournable foncez !!! Et, la découverte de la plume de la géniale Toni Morrisson que j’ai adoré !!!

Je bouquine

« Town, tome 2 : Oracles » de Rozenn Illiano

couv20468775

« Oxyde est le jumeau astral d’Élias : nés en même temps et au même endroit, ils forment une entité clairvoyante et puissante guidée par Dossou, un esprit venu du fond des âges. Mais alors qu’il n’est qu’un adolescent, Oxyde envoie tout voler en pactisant avec un ange : son nom et son âme contre plus de pouvoirs, et tous les dommages collatéraux qui vont avec.

De nos jours, sorciers et mages sentent flotter dans l’air les signes d’un changement profond qui affectera la société tout entière. Discriminations, obscurantisme, autoritarisme et, derrière le rideau, le monde ésotérique qui s’affole. La métamorphose annoncée risque de faire très mal. Alors Oxyde part en chasse de l’ange à qui il a vendu son existence, histoire de renégocier le contrat avant l’Apocalypse. »

Je continue tranquillement la saga Town de la géniale Rozenn Illiano dont je ne cesse de vanter les talents sur ce blog… Je dis tranquillement car je ne suis ABSOLUMENT pas pressée de quitter cet univers et surtout ces personnages !!!

Ce 2nd tome se déroule avant le cataclysme ayant décimé « la quasi-totalité de l’humanité en quelques secondes » décrit dans le 1er tome et suite auquel « les survivants doivent affronter… toute l’hostilité de la planète ravagée, les fous dangereux sillonnant les routes… et les hordes d’anges descendus du Ciel pour les exterminer. »

Ce 2ème opus est centré sur le personnage oh combien intrigant d’Oxyde aperçu par petites touches dans le 1er tome de la saga et notamment dans Elisabeta (eh oui car TOUT est relié dans l’univers fascinant de Rozenn !!!). Après cette lecture, je comprends pourquoi ce personnage est un des petits « chouchous » de l’autrice. Contrairement à son jumeau astral, Oxyde n’est pas sans failles ni ambivalences. Il a en lui une part de noirceur avec laquelle il tente tant bien que mal de composer pour limiter les dégâts ce qui le rend profondément humain. Ce mec est d’autant plus intéressant que c’est un clairvoyant autant dire un combo de pouvoirs astraux multiples et divers lui conférant une presque toute puissance. On sent également la fragilité du personnage qui n’est pas maître de sa vie et comme pris en otage par son immense pouvoir qui devient un enjeu dans une forme de guerre qui le dépasse.

Ce second tome est vraiment une étape importante dans la compréhension de l’histoire. On en apprend beaucoup plus sur les clairvoyants et l’étendue de leurs pouvoirs, les chasseurs d’anges, la relation entre Oxyde et Elias, leurs parcours de vie… J’ai également adoré le personnage de Ana et l’image de cette sorcière créatrice tissant sa toile comme Rozenn tissant la trame de ses histoires toutes liées entre elles… Bref, encore un coup de cœur pour cette autrice que je n’aurai de cesse de découvrir !!! 🙂

cli7b Livre – 3/12

Je me bichonne·Je papote

1 mois de désintox… Tome 2 !!!

img_2863Eh ouiii, je remets ça… avec beaucoup de plaisir et même d’impatience !!! Pour rappel, j’avais décidé en juin dernier de passer 1 mois loin de cet outil aux multiples tentations qu’est l’ordi et son accès internet… Seules exceptions faites pour les choses dites « nécessaires » (mails, Sécu, Caf, Banque… et au boulot évidemment).

Cette expérience avait été extrêmement positive et profitable tant pour mon niveau de fatigue que pour mon niveau de stress. Eh oui car je suis un peu (beaucoup) le lapin dans Alice… toujours à courir après le temps dont j’ai TOUJOURS l’impression de manquer… Être dans une forme d’urgence permanente de vivre, d’apprendre, de lire… est épuisant !!! D’autant plus que j’ai le sentiment que cette urgence est un vrai frein pour vivre les choses et le quotidien de façon pleine et entière, en toute conscience… Et, force est de constater que internet, à défaut d’être à la base de ce (mon) problème, n’en majore pas moins l’importance… pour UNE raison très pratique : le temps passé devant l’écran au détriment du sommeil, de la lecture et de bien d’autres choses.

Bref, je réitère l’expérience cette année avec moult enthousiasme !!! J’espère que cela tentera certain(e)s d’entre vous ou du moins vous amènera à questionner la place (énoooorme !!!) que nous accordons à internet et l’usage (intensif !!!) que nous en faisons dans notre vie quotidienne.

A la revoyure !!!

PS : j’espère bien profiter de ce mois de désintox pour liiiiiire et rattraper mon « retard » pour les challenges !!!

 

Je bouquine·Je papote

Bilan de mes lectures / Avril 2019

« Petit mois d’avril » sans trop de prétention… Que celle ou celui qui est en couple avec 1 enfant, 1 boulot à temps plein, 1 grand jardin à tondre, 3 chats dont 2 aux poils longs (détail trèèès important), 1 engagement associatif notamment au sein d’une bibliothèque (si si si !!!)… trouve le temps de lire me donne son secret par pitié !!! Moi qui pensais avoir un peu de temps durant mes permanences à la biblio pour bouquiner… naïveté de novice bibliothécaire bénévole !!! Bref… petit retour sur ce « petit mois d’avril » :

J’ai adoré me plonger dans un autre roman de Annie Ernaux dont la plume est décidément géniale (laissez-vous tenter d’autant plus que ses romans sont assez courts !!!). Et j’ai adoré me replonger dans les « Notes » de Boulet (si vous ne connaissez pas foncez !!!). J’ai par ailleurs enfin découvert la maison d’éditions Plume blanche avec « Les Autres » dont mon avis ne devrait pas tarder pour avancer un chouïat sur mes challenges (on y croit !!!). Et que dire de « Carnets noirs »… lire du Stephen King c’est toujours un moment particulier de lecture pour moi tellement sa plume m’est familière. Je vais me tenter les autres tomes de la saga Mr Mercedes c’est une obligation !!! 🙂

Je bouquine

« Délivrances » de Toni Morrison

couv23935818.png« Bride est une femme magnifique. La noirceur de sa peau lui confère une beauté hors norme. Pourtant, elle a aussi été un choc à sa naissance pour ses parents. La jeune fille est prête à tout pour gagner l’amour de sa mère, même à commettre l’irréparable. Au fil des années, Bride connaît doutes, succès et atermoiements. Mais une fois délivrée du mensonge – à autrui ou à elle-même – et du fardeau de l’humiliation, elle saura se reconstruire et envisager l’avenir avec sérénité. Dans son onzième roman, qui se déroule à l’époque actuelle, Toni Morrison décrit sans concession des personnages longtemps prisonniers de leurs souvenirs et de leurs traumatismes et signe une œuvre magistrale et puissante. »

Hello hello !!! Ça fait trèèès longtemps mais que voulez-vous je suis un peu le lapin dans Alice qui ne fait que courir après le temps perdu… Qui a décidé qu’une foutue journée ne durait que 24 foutues heures ??? Ce n’est clairement pas assez !!! Bref… petit retour par ici pour parler de cette 1ère lecture de la grande Toni Morrison !!! L’envie de la découvrir était là depuis loooongtemps mais je me suis tentée cette découverte via le club de lecture d’Emy. J’ai toutefois choisi ce titre car celui proposé par Emy n’était pas dispo en biblio… et je voulais éviter un achat qui en aurait entraîné bien d’autres dans cet antre de toutes les tentations qu’est une librairie (#bonne résolution qui risque de ne pas durer).

Pour en revenir au livre, on suit le parcours de Lula Ann, femme à la peau « trop » noire, née dans une Amérique gangrénée par le racisme ordinaire. Une peau qui a scellé son destin, qui dés sa naissance va être une source de rejet, de difficultés… jusqu’à ce qu’elle en fasse son atout et devienne cette beauté noire époustouflante à qui tout réussit. Elle change même de nom pour se faire appeler Bride comme une nouvelle naissance à soi, un nom qu’elle se choisit comme on choisit de faire peau neuve. Mais, on sent vite que cette réussite sociale n’est qu’une vitrine derrière laquelle se cache de réels traumatismes non réglés, passés sous silence… Ce roman est aussi celui d’une rencontre entre Bride et Booker, deux êtres abîmés qui vont essayer de s’apprivoiser, de composer ensemble malgré leurs failles respectives, de se délivrer… ce qui ne va pas aller de soi… Cette histoire est servie par une plume assez unique et un art de la narration juste génialissime !!! Bref, j’ai adoré cette lecture, je recommande +++ 😉

Challenge FeminiBooks Challenge : Juin / Lire un livre sur le féminisme intersectionnel. Livre 2/12

Bookclub de lecture de Emy / Avril

Je bouquine·Je papote

Bilan de mes lectures / Mars 2019

Alors non je n’ai pas disparue asphyxiée sous ma MonstroPal suite à la chute de ma bibliothèque… Non non non, j’ai même ooooh joie retrouvé les chemins de la lecture avec un bon rythme digne de ce nom et un plaisir que je n’avais pas eu depuis trèèèès longtemps !!! Qui dit lecture dit bon moral, énergie et j’en passe (quoi ??? à chacun sa drogue, ne me jugez pas !!!). Bref, retour sur mes lectures de mars… suis clairement à la ramasse pour mes challenges mais je ne désespère pas de rattraper mon retard (si Ptichat continue à dormir la nuit… faites que ouiiii pas pitiéééé !!!).

couv42404806.png   couv4295348   couv17191843      couv30501592          couv30595554

couv15633932.gif   couv59836798   couv73803675.gifcouv37509948couv60710204.pngcouv40431926couv49904011  couv14445312  couv57181449

Bilan très positif pour moi… J’ai enfin réussi à finir ma première lecture de Simone de Beauvoir et je ne suis pas peu fièvre vu mes difficultés avec l’un des personnages dont je tairai le nom ici tellemeeent l’affreuse m’a énervée, excédée, irritée…

Un énoooorme coup de cœur pour « My absolute darling » de Gabriel Tallent qui est juste une tuerie… Et que dire du personnage de Turtle juste hallucinant et de la nature époustouflante décrite dans ce roman… Par contre attention aux âmes sensibles, l’histoire en elle-même est très difficile (Turtle est élevée par un père tyrannique et maltraitant) mais il y a plusieurs passages d’une extrême violence où l’auteur ne nous épargne aucuns détails…

Pour conclure sur une note plus légère, je me suis replongée avec moult plaisir dans Mafalda que j’adooore mais que j’adooore. Pour ceux qui ne connaissent pas ce monument de la bd foncez !!! C’est drôle, intelligent et encore (malheureusement) d’actualité !!!

Je bouquine

« L’invitée » de Simon de Beauvoir

couv14445312« Je me sens coupable, dit-il. Je me suis reposé bêtement sur les bons sentiments que cette fille me porte, mais ce n’est pas d’une moche petite tentative de séduction qu’il s’agissait. Nous voulions bâtir un vrai trio, une vie à trois bien équilibrée où personne ne se serait sacrifié : c’était peut-être une gageure, mais au moins ça méritait d’être essayé ! Tandis que si Xavière se conduit comme une petite garce jalouse, si tu es une pauvre victime pendant que je m’amuse à faire le joli cœur, notre histoire devient ignoble. »

Il s’agit du 1er roman publié de Simon de Beauvoir et c’est également ma 1ère lecture de cette autrice incontournable… C’est aussi son 1er roman très largement inspiré de sa vie et plus précisément de son histoire d’amour avec Jean-Paul Sartre et Olga Kosakiewicz.

Nous suivons ici une année de la vie quotidienne de Françoise et Pierre, couple d’intellectuels parisiens. Françoise va prendre sous son aile Xavière, jeune provinciale, qui se rêve une vie palpitante à Paris. L’arrivée de cette « invitée » va bouleverser la vie du couple et surtout la vie de Françoise, l’image qu’elle se faisait de son amour avec Pierre, ses certitudes sur sa vie et sur elle-même… Au delà de l’histoire d’un « ménage à trois » c’est la complexité de l’expérience du sentiment amoureux et de la liberté dans le couple qu’explore l’autrice. Mais, si j’ai adoré la brillante plume de Simone de Beauvoir qui dépeint avec beaucoup de finesse et de réalisme les rapports et sentiments humains… ma lecture a toutefois été laborieuse à cause de l’horrible et détestable Xavière. Cette fille n’a rien pour elle : jalouse, haineuse, manipulatrice, menteuse, fière, orgueilleuse, lunatique. Elle va littéralement prendre ce couple en otage et les malmener au gré de ses humeurs et caprices. Voir ces deux « intellectuels » en adoration devant cette fille immature à l’égoïsme démesuré était extrêmement frustrant. Mais, l’histoire de fond reste selon moi l’émancipation et la construction de Françoise en tant qu’individu à part entière, libre de ses choix et de ses actes… La fin du roman est en cela parfaitement jouissive et clôture le récit de façon très surprenante et audacieuse.

Bref, ce roman reste une très bonne lecture et la découverte de la plume de Simone de Beauvoir est une expérience de lecture trèèèèès riche 🙂

 

Challenge FeminiBooks Challenge : Janvier / Découvrir une nouvelle autrice (que vous n’avez jamais lue). Livre 1/12

Bookclub de lecture de Emy / Janvier